Blog sur les innovations voyage, les trucs et astuces pour un voyage réussi: décalage horaire, accessoires....

Comment est organisé la vie à bord d'un vol long-courrier?

· avion,bien-être,voyage

Alors, première chose. Qu’est-ce qu’un vol long-courrier ?
Un vol long-courrier est un vol qui dure plus de 5 heures et jusqu’à 12 heures de vol. Au-delà, nous passons dans la catégorie ‘très long-courrier’, comme par exemple les futurs Sydney-Londres qui vont durer 20 heures!
Sur un vol long-courrier, qu’il aille vers l’est ou vers l’ouest, deux repas sont servis. Le premier est le plus conséquent (environ une heure après décollage) et le deuxième plus léger (environ 1h30 avant atterrissage). Les repas sont servis en se basant au mieux sur des plages horaires de l’heure de décollage pour la première prestation et d’arrivée pour la deuxième.
Si vous voulez avoir le choix dans l’heure du repas, il faudra passer dans une classe supérieure ! A vérifier pour chaque compagnie, chez Air France, par exemple, seule la classe La Première propose les repas au moment désiré.
Les menus sont étudiés pour minimiser les risques d’allergies. Même si tous les médicaments nécessaires pour soigner les allergies sont disponibles à bord, c’est une option à éviter absolument !
Mais vous pouvez aussi emmener avec vous dans l’avion quelques bonbons, des gâteaux ou d’autres choses à
manger. Gardez bien en tête que les liquides et pâtes (style dentifrice ou gel) de plus de 100ml ne passeront pas les contrôles et finiront à la poubelle.

Voilà pour les passagers 😊
En ce qui concerne le personnel naviguant, chef de cabine principal, chefs de cabine, stewards et hôtesses, quant à lui, il s’adapte,mais en général, il mange après le premier service.

broken image


La lumière. Elle est éteinte entre les deux repas pour permettre le repos durant le vol. Elle est donc éteinte après la première prestation et rallumée juste avant la deuxième. La lumière est éteinte quel que soit l’heure de la journée.
On obtient évidemment l’obscurité complète de nuit, et de jour, comme les hublots sont ouverts, il reste la lumière naturelle. Mais, il est aussi possible de faire un vol dit « de nuit », et traverser une zone de jour. A ce moment-là, les hublots sont fermés pour aider les passagers à dormir.
L’objectif de ces routines est de reposer au maximum le voyageur.
Dans l’avion, le corps se fatigue car il est mis à rude épreuve à cause de l’air très sec et pressurisé à une pression équivalente à une altitude de haute montagne. Il est donc très important pendant le vol de s’hydrater au maximum car le corps se dessèche et c’est ce qui fatigue beaucoup.
Des bars en libre-service sont également à disposition afin d’assurer une hydratation permanente aux passagers. Le personnel effectue également un passage d’eau durant le vol.
Attention ! l’alcool à bord dessèche encore plus. Boire de l’alcool pour aider à dormir ce n’est pas vraiment une bonne idée. Sommeil de mauvaise qualité et risque de l’effet inverse, celui d’empêcher de dormir. Mais surtout, fatiguer le corps encore plus.
Les somnifères sont à éviter. La mélatonine, pourquoi pas, mais pas de manière régulière. Vous pouvez interroger le personnel, il est formé sur la gestion du sommeil.
Et pour le personnel navigant ? Ils travaillent durant la croisière. Donc ils dorment avant et après le vol peu importe l’horaire physiologique. Ensuite, ils ont 7 jours de repos consécutifs par mois pour se recaler.

broken image

Et voilà! Vous savez tout! Nous vous souhaitons un agréable vol!

 

Gowwiz est une startup de la travel tech, spécialisée dans l'innovation tourisme et voyage.